Les Analyses

Le laboratoire effectue deux types d’analyses pour détecter et caractériser l’amiante dans les matériaux :

  • MOLP (Microscopie Optique en Lumière Polarisé)
  • MET (Microscopie Electronique en Transmission)

Selon le guide HSG 248 annexe 2, le matériau déposé est d’abord examiné pour définir sa nature et les différentes couches dont il est composé. Un examen à la loupe binoculaire permet de vérifier la présence de fibres dans les différentes couches. Si c’est le cas, les couches fibreuses présentes sont caractérisées au MOLP afin de définir s’il s’agit de fibres d’amiante et de quel type.

Si de l’amiante est détecté, un résultat positif peut être émis. S’il y a une ambiguïté sur l’identification des fibres ou pas de couches fibreuses dans l’échantillon, une analyse au MET est effectuée. Cela permet d’obtenir un grandissement plus important (10000 fois), qui permet de détecter les fibres plus petites présentes au cœur de matériau tel que les dalles de sol ou des enduits.

De même, un échantillon sans couche fibreuse peut être détecté positif au MOLP (tel que les colle noire)

Le laboratoire décide de la technique à utiliser pour déterminer la présence d’amiante dans les matériaux.

Notre indépendance vis-à-vis des sociétés de désamiantage

Extrait: « Conformément à l’Art L.271-6 du Code de la Construction et de l’Habitation, le décret n°2010-1200 interdit avec effet immédiat, toute forme de commissionnement liée à l’activité de diagnostiqueur immobilier. A défaut cela pourrait porter atteinte à l’indépendance et à l’impartialité du diagnostiqueur en créant un conflit d’intérêt potentiel ou avéré pouvant altérer le jugement professionnel. »

Les quantités minimales d’échantillons nécessaires à l’analyse

Afin de caractériser au mieux le matériau, une fraction représentative de celui-ci doit être prélevée.
Le ou les fragments doivent faire au minimum 2cm2 (soit 2 morceaux de sucres).

Plus c’est mieux !

Cette quantité permet d’effectuer une analyse fiable et si besoin de conserver un échantillon pour réaliser une contre analyse.

Cela permet aussi d’éviter la non détection dans des matériaux ou l’amiante a été rajouté de façon non homogène ou si elle se trouve en faible quantité (pollution due à d’autre matériau amianté à proximité).

Prélèvements

Il est fortement recommandé de faire réaliser les prélèvements par des professionnels formés!!

Notre laboratoire peut vous conseiller ou effectuer ces prélèvements pour vous.

Lien vers un contact ou téléphone.

Notre équipe dispose de techniciens qualifiés et certifiés qui peuvent répondre à vos questions concernant les différents diagnostiques que vous souhaitez réaliser.

Lien hyper vers la page commercial de demande de devis

A défaut, si vous souhaitez effectuer votre prélèvement vous-même il vous faudra utiliser des moyens de protections collectifs et individuels:

  • Masques type P3 préconisé pour l’amiante
  • Confiner la zone ou l’on doit réaliser les prélèvements
  • Limiter les émissions de fibres en humidifiant la zone à prélever
  • Recouvrir la zone du prélèvement de manière étanche (en scotchant)

Dépôt des échantillons matériaux au laboratoire

Après avoir validé votre devis avec notre service commercial,
Vous pouvez nous faire parvenir vos échantillons par courrier ou les en déposant à l’accueil du laboratoire.

Vos échantillons doivent être référencés de manière lisible et double ensachés.
La feuille de renseignement doit être jointe à vos échantillons, elle permet de nous indiquer les différents renseignements que vous souhaitez voir apparaitre sur votre rapport d’essai.

LIEN FORMULAIRE+IMPRESSION DE LA FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS POUR DEPOSER DES ECHANTILLONS

Le prélèvement de MPCA doit être représentatif du matériau que l’on souhaite diagnostiquer.

Les quantités minimales nécessaires à la réalisation des essais sont précisées dans la rubrique « les quantites minimales d’echantillons necessaires a l’analyse »

Dépôt des échantillons filtres au laboratoire

Après avoir validé votre devis avec notre service commercial

Vous pouvez nous faire parvenir vos prélèvements d’air dans un contenant hermétique, antistatique qui évite la dispersion des poussières présentes sur le filtre (pas de sachet).

Le mieux étant de nous rapporter la/les cassettes de prélèvements et leurs témoins fermés.

La/les feuilles de prélèvements qui reprennent les principaux paramètres (tel que les dates, les heures, le débit, le volume de prélèvement etc…) doivent être obligatoirement déposées avec les filtres et les témoins, le tout référencés de manière lisible, sans quoi il y aurait une non-conformité à réception et l’analyse serait non COFRAC.